03 novembre 2009

Je suis vivante....

Merci beaucoup pour des messages et des commentaires. Je suis bien vivante, mais assez occupée en ce moment....

Là maintenant, je suis en train de préparer un cours des sciences studies pour une faculté des sciences. Le sujet du cours pour demain sera "comment peut-on distinguer les sciences des pseudosciences?". (Soit dit en passant, je sens toujours une hésitation devant des options quand je veux dire "tomorrow's seminar" en français. Est-ce "cours de demain", "cours pour demain", "ou cours demain"?)

Si j'ose dire la conclusion provisoire sur ce sujet, basée sur quelques discussions en philosophie des sciences, c'est qu'il n'y a pas de ligne claire de démarcation entre les deux, mais quelques critères (scientifiques ou philosophiques) utilies à un jugement très probable pour la distinction. C'est à dire, il s'agit toujours du degré de probabilité, et il est en général très difficile de réfuter complètement un propos pseudoscientifique, mais la probabilité du jugement pourrait atteindre à 99% ou plus, dans certains de cas (enfin en général on ne peut pas avoir un chiffre clair comme ça, mais...).

Bon, je ne suis pas philosophe, donc mon argumentation est un peu grossière ici. Mais c'est intéressant d'aborder un tel sujet même pour le boulot. (c'est à dire, je suis historienne des sciences et je veux trop parler sur l'histoire mais on ne m'en permet pas toujours.)

 

En naviguant sur le net pour me renseigner plus sur le sujet, j'ai trouvé par hasard la page d'une association, qui s'appelle "centre de recherche en astrologie."....

Cela m'intrigue la présence d'une telle association. Je ne sais pas encore exactement sa nature, mais au moins il semble que le site contient beaucoup de sources historiques sur l'astrologie.

Par exemple, il publie une traduction d'un passage par Johannes Kepler, astronome connu par les "lois de Kepler" sur les propriétés principales du mouvement deplanètes autour du Soleil.  L'astronome pratiquait en fait  l'astrologie pour gagner sa vie (ce qui était courant à l'époque), car le salaire des mathématiciens (dans ce contexte, mathématiciens = astronomes)  était tellement bas. Donc il dit:

 

"1-4 This curiosity [predictive astrology of a frivolous kind] flourishes, and stimulates one to learn astronomy. And astronomy is not rejected, but highly praised, as is appropriate. Now, this Astrology is a foolish daughter (as I wrote in my book de Stella Cap. XII ). But dear Lord, what would happen to her mother, the highly reasonable Astronomy, if she did not have this foolish daughter. The world, after all, is much more foolish, indeed is so foolish, that this old sensible mother, Astronomy, is talked into things and lied to as a result of her daughter's foolish pranks...

The mathematician's pay would be so low, that the mother would starve, if the daughter did not earn anything. If formerly no one had been foolish enough to hope to learn of the future from the sky, then, Mr. Astronomer, you would not have gotten so clever as to think that the course of the heavens should be made known for God's honor and glory. In fact, you would have known nothing of the course of the heavens. "
(
Tertius Interveniens, 1610.)


Sinon, j'ai trouvé aussi un lien intéressant

http://charlatans.info/pseudoscience/

 

Pour une autre nouvelle, il est fort possible que je déménage à Hiroshima (ville historiquement connue pour le dégât par la bombe atomique) à partir de l'avril prochain, pour un nouveau travail. Je suis encore en attente pour l'annonce officielle. On va voir.

 

 

P.S. Pour préciser ma position philosophique sur le sujet traité dans ce séminaire, elle est en gros "bayésiennne".

Posté par soki à 19:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Je suis vivante....

    La meilleure traduction de "tomorrow's seminar" est "cours de demain" mais "cours pour demain" marche aussi. "cours demain" moins. On peut mettre ces deux mots ensemble, mais "demain" sera alors un circonstanciel de temps de la phrase, pas un complément de "cours".

    Posté par David, 04 novembre 2009 à 07:49 | | Répondre
  • Oh merci!! J'ai maintenant bien compris.

    Posté par Sayaka, 05 novembre 2009 à 13:10 | | Répondre
  • "Distinguer les sciences des pseudosciences"

    Bonjour Sayaka,
    "Distinguer les sciences des pseudosciences", est un thème qui porte par exemple sur la légitimité des domaines d'études.
    Le mot "pseudo" ne parait pas approprié, laissant penser, qu'il existe des domaines entre les sciences et les non sciences.
    C'est une ouverture à proposer des degrés d'illégitimité sur les sciences. Enfin demain, telle œuvre a démontré que mon domaine sera une science à part entière, 100%.
    Le sujet est intéressant, et porteur de confusion, risquant de créer des discordances notables dans un milieu qui déjà n’en a pas besoin.
    C’est juste une première réflexion sur un sujet que les « non-sciences » auront à cœur de profiter des failles d’un système qui n’en pas besoin, pour « scientifiser » leurs bienfaits.
    A méditer, et à vous lire. Jean-Luc

    Posté par Jean-Luc, 08 novembre 2009 à 05:12 | | Répondre
  • Bonsoir Sayaka San,

    Je ne vous connais pas mais j'avoue être très impressionné par la femme que vous êtes...
    Je vous souhaite très humblement beaucoup de courage dans vos recherches et je croise les doigts pour que vous puissiez obtenir ce nouveau travail ^^

    でわ あた

    Posté par christian, 11 novembre 2009 à 02:15 | | Répondre
  • After read blog topic's related post now I feel my research is almost completed. happy to see that.Thanks to share this brilliant matter.

    Posté par Research Papers, 05 octobre 2010 à 14:19 | | Répondre
Nouveau commentaire