05 février 2006

Caricatures

Dès mon arrivée en France, j'entends parler aux médias l'histoire des caricatures de Mahomet. Cela m'impressionne d'une certaine façon...et m'appelle un petit souvenir très personnel.

Il y a deux ou trois ans, quand je vivais à Paris en tant qu'étudiante étrangère, j'étais très sensible à tous les genres de caricatures sur l'Asie et le Japon. Par exemple, un film comme « Lost in Translation » a tapé sur mes nerfs, même si ses images de Tokyo étaient parmi les plus belles que j'ai vues.

Un jour, j'étais à Tokyo pour passer les vacances du Nouvel An, et me promenais avec un copain dans le centre-ville. J'y ai remarqué un grand panneau de « Kill Bill » à la façade d'une salle du cinéma. Par réflexe, l'idée m'est arrivée de lui demander s'il avait vu le film, et j'ai dit :
« moi, je ne me sens pas l'envie de le voir, car je suis gênée de l'image d'un personnage asiatique qui apparaît dans sa bande d'annonces ».
Dans « Kill Bill », il y avait un personnage combattant joué par une actrice chinoise, et elle portait étrangement un kimono blanc typique pour la cérémonie de mariage japonais.

Mais l'opinion de ce copain japonais, menant paisiblement sa vie quotidienne dans son pays, était très différente de la mienne.
Il a dit :
« Oh, tu le trouves ? Pour moi, c'est juste amusant. Ce sont juste des caricatures très banales et typiques chez les Américains. Ce n'est pas la peine de faire la tête. D'ailleurs, la plupart de japonais aiment bien les représentations de ce genre et ils les reproduisent même dans leurs propres produits culturels. Oui, en fait ils font la même chose depuis longtemps. Par exemple, tu te souviens des jeux vidéo de Capcom dans les années 1990 ? Y a plein de personnages bizarres de ce genre. Je crois même que le réalisateur de Kill Bill a été inspiré de nos jeux vidéo. »

Tout d'un coup, j'ai compris quelque chose.
Lui, vivant dans son propre pays, entouré de ses produits culturels, il ne se sent pas du tout menacé de son existence, de sa fierté, mais pour moi, c'est le cas, au moins à l'époque, en tant que résident étranger en France.
Du coup, la différence s'est produit. Quand j'étais gênée d'une moindre caricature, il pouvait tout simplement en rigoler, et arrivait à oser évoquer la possibilité de l'influence des produits japonais sur ce fameux réalisateur (et à certain degré, il avait raison, je crois).

Bien sûr il s'agissait aussi de la différence de la nature entre lui et moi : je suis en général plus nerveuse et sensible que lui.
Pourtant, je crois que sa réponse explique suffisamment comment ton environnement change ta sensibilité à l'égard des caricatures sur des éléments qui t'appartiennent, comme culture, religion, etc. Quand tu te sens menacée ou minoritaire dans une société, tu deviens en général moins tolérant envers les représentations faites par les autres sur ta culture.
Surtout l'impression se dégrade, quand ces caricatures sont faites par ceux qui sont dans une position socialement plus favorisée, "puissante" que toi.
Pour mon cas, en tant que une asiatique dans le monde occidental, je me sentais plus faible, munie de moins de crédit social que les français ou les europpéens, tandis que mon copain n'avait aucun souci de ce genre, vivant dans son pays natal.

Bon, mon histoire n'est que celle d'une étrangère d'origine d'un pays dit « riche » et « développée ». C'est à dire, quand tu rentres dans ton pays, tu te sens assez facilement protégé, assuré.
Mais peut-être qu'il existe des gens qui ne se sentent pas complètement en asile même dans son propre pays, envahi par la pauvreté, exploité par les multinationales étrangères. Il est possible qu'en vivant dans telle situation, ils soient rarement libérés du sentiment de l'humiliation culturelle par les pays politiquement plus « puissants », dont la plupart sont occidentaux.

La liberté de l'expression c'est bien sûr important et nous devons la respecter. Mais je pense qu'il nous faut aussi toujours prendre en considération ta position par rapport aux autres quand tu exprimes qqc à l'égard de ces derniers, car selon le contexte social, ce qui est drôle pour tes amis pourrait être simplement dégueulasse pour les autres.

Posté par soki à 21:48 - - Commentaires [15] - Permalien [#]


Commentaires sur Caricatures

    Et bien que d'histoire!Mais ne te laisse pas impressionée par de simples caricatures ou autres clichés tout droit sortit de l'imaginaire américain(rapelle toi la caricature du français portant le béret et une baguette)!

    Par ailleur,étant particulièrement tètu je poursuit dans mon idée qu'un jour nous puissions correspondre via msn donc je te laisse à nouveau mes coordonnées "rizzenbul@msn.com"voila,je reste persuadé que cela pourrait ètre enrichissant.Enfin trève de bavardage,j'attends ta réponse avec impatience!

    Posté par katsushiro-dono, 06 février 2006 à 01:30 | | Répondre
  • L'actrice dont tu parles s'appelle Lucy Liu, elle est americo-chino-japonaise dans le film mais en réalité je ne connais pas ses origines. Une des caricatures du japon, c'est surtout les écolières, encore une fois dans Kill Bill il y a une jeune fille déjantée jouée par Chiaki Kuriyama (tu dois connaître), c'est la body guard de Lucy Liu dans le film... Mais encore une fois si Quentin Tarentino l'a choisi c'est parce qu'il l'a remarqué dans Battle Royale (encore une fois les uniformes). Ca plait aux occidentaux...

    Posté par Ryan, 06 février 2006 à 15:59 | | Répondre
  • On peut rire de tout mais pas avec tout le monde.

    C'est à quoi s'exposent toutes oeuvres, fort heuresement dans une democratie il existe le pilier de la libre expression, le simple fait d'avoir limogé le directeur de france soir est tout simplement inaceptable =)

    Je ne verrai pas en quoi l'islam aurait un traitement de faveur sachant que le pape et autres entités religieuse ont été caricaturé des centaines de fois =)

    Posté par bruno, 06 février 2006 à 21:33 | | Répondre
  • Oui et non...

    C'est incroyable tout ce remue ménage autours des carricatures... Je dis ça parce que je suis musulmant, que j'ai vécu presque quatre ans en france, que je vis actuellement dans un pays musulmant mais qui aspire à plus de tolérance ayant connu le pire y'a pas longtemps...
    Je pense que toutes ces histoires de manifestations et d'ambassades incendiées, c'est du n'importe quoi et ça s'apparente plus à des manifestations contre un occident qui veut"imposer" sa façon de voir les choses plutôt que des manifestations fondées réellement sur des revendications idéologiques ou religieuses. Je pense aussi que france soir ont voulu profiter de la situation et ils ont eu ça plein sur la gueule, c'est le risque de faire la une d'un sujet à polémique...
    Quant aux ambassades incendiées, c'est une honte et une erreur impardonable!
    Pour le bien fondé et autres apprécaitions de ces carricatures, ça restera toujours subjectif et quant à moi, je pense que ce n'est pas comme ça que l'occident donnera des leçons de laïcité ou de liberté d'expréssion aux musulmans dont je fais partie ...
    Pour vivre ensemble, on doit d'abords s'accepter tous ensemble avant d'imposer aux autres ses idées.

    Posté par RED1, 07 février 2006 à 05:28 | | Répondre
  • liberté j'écris ton nom

    En dépit de la mondialisation , de la généralisation des moyens de communications comme Internet. Dans chaques pays la plupart de la population est ethnocentré, et ne voit les autres pays et culture qu'au travers de clichés.Ceux ci sont largement relayés par les médias, les films hollyhoodiens en usent et abusent(Les Français y sont aussi largement caricaturés).Comme tu le soulignes les jeux videos japonais tels que Street fighterII sur (Super famicom ^^) utilisent aussi ce procédé.
    En se qui concerne la publication de Mahomet, il est compréhensible que les musulmans se soient offusqués, comme un chrétien devant une caricature de Jésus. Mais la France a été longtemps un pays bridés par la censure de l'Eglise et de l'Etat. La liberté d'expression a été acquise après de nombreux combats et morts. Cette censure continue a faire des ravages dans de nombreux pays comme la Corée de nord, la Chine ou Cuba. La liberté d'expression et de la presse est indispensable dans nos démocratie si elle est encadrée par des règles législatives. Ainsi un intérêt particulier (en l'espece un dogme religieux)ne doit pas avoir force de loi et s'appliquer a tous.
    Imaginons un instant que 2 religions vénèrent Mahomet:l'une préconisant de l'iconifier à l'instar
    des représentations religieuses chrétienne et l'autre interdisant toute représentation iconographique de ce prophète.Quel comportement faudrait il tenir, censurer les images pour respecter les musulmans au risque de blesser les adeptes de l'autre religions ou bien le contraire.
    Cela démontre bien l'absurdité de vouloir sous pretexte de respect, généraliser à tous des precepte religieux.
    Maintenant je pense que les actes outre mesure qui se sont passés dans les pays musulmans sont surtout du a des manipulations politique d'islamiste, pour obtenir des points dans leurs pays et d'exacerber la haine entre l'occident et le monde musulmans.

    D'autre part, j'aimerai bien que tu approfondisses la phrase dans laquelle tu dis que tu te sentais plus faible ,et munie de moins de crédit social qu'un français lorsque tu te trouve en occident.

    A+

    Posté par Sehnsucht, 07 février 2006 à 07:55 | | Répondre
  • Un film américian sortire d'ici mars. Il s'agit de Mémoire d'une Geisha. J'aurais préféré que ce soit un réalisaateur japonaise de une, et en second le personnage principalui interprête une Geisha est chinois. Certes asiatique mais il aurait été mieux que ce soit une actrice japonaise...

    Posté par Ryan, 08 février 2006 à 02:47 | | Répondre
  • Désolé je remets un commentaires XD
    C'est issue du livre Mémoire d'une Geisha biensur de Yuki Inoue.
    En faite, ca me met hors de moi. Kill Bill ne me gênait pas trop j'ai même bien aimé comme tous les films de Tarantino mais là ce film, que ce soit des actrices CHINOISES qui jouent le rôle des Geisha, c'est choquant. Pour moi ca revient à dire "les bridés c'est tous les mêmes" !!!

    Posté par Ryan, 08 février 2006 à 02:56 | | Répondre
  • @RED

    Une caricature est avant tout une critique satyrique, certes, venant d'un pays democratique, mais qui ne cherche pas à imposer systematiquement la vision occidentale qui est bien differente selon les pays d'ailleurs. Bien evidemment le contexte économique, diplomatique n'arrange rien et creuse des fossés sur tout les plans (on n'entrera pas dans les détais car ce n'est pas le sujet). On est également conscient également que chaque pays à sa propre culture avec tout un passé ainsi que les évolutions qui en découlent.

    Etudier une religion (objectivement) et en apprendre les notions n'est pas forcement inutile vu le bagage historique qui s'en dégage mais au delà, le concept de religion est une limite en soi car basée sur des croyances, voire même très souvent la peur. L'évolution d'une société passe par la raison (qui est bien sur relative), et par une abtraction (à terme) de la religion qui aliène inutilement l'être humain et qui est responsable de 80% des guerres dans le monde. En Europe, on s'occupe plus des problèmes socio-économiques et politique qui menacent nos libertés que des religions qui sont plus des sujets d'arrière plan.

    Des caricatures il yen a chaque jour et sur tout les thèmes dans tout les canards (chacun ayant leur propre ligne politique). La libre expression est une notion qui ne sera jamais définitivement acquise, et nécessite un attention de tout les instants.

    Posté par bruno, 08 février 2006 à 10:26 | | Répondre
  • Oui et non encore , mais @ Bruno

    C'est vrai que la religion se base(du moins celles d'origine monothéiste) sur la peur à la base, et j'en suis conscient. Par contre, ce qui fait la différence, à mes yeux entre un bon et un mauvais religieux(musulman, entre autre), c'est sa capacité de prendre un certain recul avec cette peur, comme Averroés pour les musulmans, puisque c'est eux dont on parle actuellement, et d'essayer d'avoir une vision des choses en étant critique envers soi même et évoluer ainsi en étant motivé par la raison, comme tu l'as souligné.*
    Toutefois, je doute que ce soit vraiment réussi en occident, quand je lis des" In God we trust" sur un billet vert et que je vois que l'on pompe du pétrole et on pense qu'à ça actuellement parce qu'il se fera rare bientôt, en usant de la propagande anti-machin, et les libertés individuelles, patati, patata...
    J'aimerai bien vivre dans un monde où toutes les vrais valeurs existent, mais sachant que ça ne se réalisera jamis, je préférerais que l'on vive dans un monde où l'on apprend à se supporter plutot que se haïr et s'insulter parce que l'on est différent ou parce que l'on est moins évolué. Je reste dans le débat j'éspèr, parce que je pourrai en remettre des couches avec ce qu'on appelle bêtement le" choc des civilisations", nouvelle façette de l'impérialisme qui risque de conduire au colonialisme si ce n'est autre chose...

    Posté par RED1, 09 février 2006 à 03:09 | | Répondre
  • L'europe est très loin de la mentalité americaine cependant. C'est pour cela que j'ai bien précisé. Le conditionnement amerloque est un cas vraiment spécial mais c'est un autre débat, mais malgré leur défauts il n'interdise pas les caricatures et reste une démocratie du "vous êtes libre de rester exactement ou vous êtes" (private joke). Quant à l'économie, le pétroles, la mondialisation, les fusions des grands groupes, l'étau des lobbys, brevets etc c'est aussi des autres thèmes ou on pourrait s'épancher pendant des siècles xD

    Posté par burno, 09 février 2006 à 06:33 | | Répondre
  • Merci !!

    Bonsoir katsushiro-dono, Ryan, bruno, RED1, Sehnsucht et merci pour vos commenaitres vraiment intéressants....!!

    >Katsuhiro-dono,

    Ha Ha, la caricature du français est vraiment bien partagée à travers le monde !
    Je me demande par qui cela a été inventé. Peut-être par les Américains qui adoraient les films français des années 1950 ou 60 ?
    Merci pour ton adresse. Je la mettrai dans mon Adress Book

    > Ryan,

    Merci pour les renseignements.
    Je trouve que Lucy Liu est jolie . Ah, les écolières nous représentent.... ça, cela provient aussi au moins partiellement de notre intention...comment dire..... Surtout depuis les années 1990, nos médias étaient très contents de présenter leurs images à n'importe quelle occasion. En plus, le fétichisme des uniformes est aussi bien partagé à notre génération. Donc, c'est un peu différent des caricatures, genre "un touriste japonais aux lunettes et avec une caméra ", image un peu classique et peu apprécie par les japonais eux-mêmes....

    Sur la mémoire de Geisha, mon opinion est mitigée.... Cela ne me dérange pas de voir une actrice chinoise jouer le rôle, mais il m'embête de penser qu'ils vendront mieux ce film que nous ferions, à travers le monde, avec leur marque hollywoodienne et la puissance de l'anglais, langue universelle de facto.


    > Bruno,

    Je suis impressionnée de ta phrase, "On peut rire de tout mais pas avec tout le monde." C'est bien dit

    Je lis avec beaucoup d'intérêt ta discussion avec RED1.
    Mais, juste une remarque, la relation entre la raison et la religion n'est pas du tout simple, et je trouve que tu vas un peu loin quand tu dis "la religion.....qui est responsable de 80% des guerres dans le monde".
    N'entre pas trop dans le débat, stp. (j'aimerais dire la même chose à RED1).

    >RED1,

    Merci beaucoup pour tes avis du point de vue de celui appartenant à la culture musulmane. C'est toujours intéressant d'échanger la discussion avec toi.

    Sur ton doute, je suis d'accord avec toi : la fameuse phrase du billet de dollar "God we trust" m'a impressionné.
    Mais les Américains sont peut-être différents des européens, je crois....Si j'ose dire, c'est en quelque sorte un pays pour la liberté des sectes religieuses et des athéistes, non ?


    >Sehnsucht,

    Merci pour ton commentaire vraiment bien structuré. En plus, le titre (liberté...) est joli.
    Le problème de la liberté d'expression et de la presse, cela contient toujours un point délicat.....permets-moi de prendre un exemple assez extrême. Par exemple, nous nous demandons si le propos de J M. Le Pen doit être toujours bien diffusé et publié aux medias sous le nom de cette liberté d'expression. Le même est surtout le cas pour le Japon, quand un groupe inspiré de l'extrême droite a publié les manuels de l'histoire de Japon. Le débat s'est produit sur l'autorisation de leurs publication et distribution aux écoles.

    Sur ma phrase, "je me sentais plus faible et munie de moins de crédit social....", c'est tout simple. Déjà quand tu es étranger, on t'accorde moins de confiance sociale. Par exemple, on a du mal à ouvrir un compte bancaire, trouve plus difficilement le logement, le travail, etc. Bon, ça c'est un phénomène universel... tous les pays sont comme ça pour les étrangers.
    Mais à l'époque, cette réalité était notamment dure pour moi, car je n'avais vraiment pas d'argent. Ma bourse était finie à la première année de mon séjour, et puis j'ai gagné ma vie en travaillant chez une prof de mon école, comme "secrétaire baby-sitter". Pendant cette période, j'ai appris beaucoup de choses et maintenant ce sont tous souvenirs précieux de ma jeunesse.
    Bon, c'est un petit détail....

    Posté par Sayaka, 09 février 2006 à 09:21 | | Répondre
  • @Sayaka
    c'est une phrase qui m'a aussi marqué, mais qui n'est pas de moi =)

    Posté par bruno, 09 février 2006 à 17:01 | | Répondre
  • Sayaka,
    Je suis d'accord qu'il faut montrer plus de respect envers les autres, non seulement ceux issus d'autres cultures 'chez nous' mais aussi ailleurs.
    Par contre, je voudrais réagir sur tes commentaires à propos des clichés japonais dans des films occidentaux.
    Je pense que Kill Bill n'est pas à prendre au premier degré. Tarantino aime rendre homage à des genres cinématographiques à l'aide de l'humour. C'est ce qu'il a fait dans Jackie Brown, avec le genre du 'Blaxploitation' ou dans Kill Bill, avec des genres tels les films d'art martiaux asiatiques, le 'spaghetti western', ou encore les animes japonais.
    Le Dernier Samourai, par contre m'a paru plutôt sérieux. C'était sans doute un film assez bien recherché du point de vue historique, mais c'était aussi un film très nostalgique, surtout pour de nombreux japonais, qui oublient que la période Edo n'était pas particulièrement démocratique ou paisible. Combien de Japonais m'ont dit aimer cette période par-ce qu'elle était 'pacifique'!
    L'art et l'humour sont certainement une histoire de goûts personnels. C'est cependant aussi une histoire de finesse et de nuances. Pour moi, un film comme Kill Bill est une représentation humouristique de la part d'un fan d'une certaine culture japonaise. Les caricatures de Mohammed, me semblent, au contraire, faire preuve d'un manque de respect voire même de xénophobie.
    Cela dit, je défends et défendrais toujours la liberté d'expréssion pour tous.

    Posté par jez, 19 février 2006 à 05:52 | | Répondre
  • langue échange

    Je suis étudiant de Hong Kong; je parle le cantonais et le mandarin (j'étais un prof de cantonais et mandarin quand j'étais à HK), je veux chercher quelqu'un pour échanger le japanais depuis longtemps, mais je n'ai personne trouvé.... est-ce que tu peux me dire où puis-je rencontrer des japanais qui ont envie d'apprendre le cantonais ou le mandarin? Si tu connais quelqu'un qui s'intéresse à ces deux langue, est-ce que tu peux lui passer mon contact? Merci Beaucoup!!!!

    Posté par KK Chung, 06 avril 2006 à 19:44 | | Répondre
  • Lost in Translation

    Salut

    Un petit commentaire sur ce post, sans rapport direct avec le sujet principal mais sur ta remarque sur le film de Sofia Coppola.

    C'est intéressant car jusqu'à présent j'avais l'avis d'un ami qui semble rejoindre le tiens, à savoir qu'il a trouvé ce film particulièrement incorrect vis à vis du Japon et des japonais.

    Pour ma part, ça serait plutôt à l'opposé, à savoir qu'après l'avoir vu, je n'avais qu'une envie, c'est d'aller faire un tour à Tokyo.

    Pour jouer l'avocat du film, je dirais qu'il ne faut pas oublier que son sujet principal
    est la rencontre de deux personnes complètements décalées dans un univers qui leur est totalement inconnu. De plus, le point de vue qui transparait est essentiellement celui du personnage joué par Bill Muray qui est vraiment en total décalage horaire, personnel, culturel...

    C'est certain que le Japon présenté l'est fait de manière très superficielle et sans doute pas selon le meilleur point de vue, mais pourtant l'exubérance nocturne ou la visite de S. Johasson dans un jardin à Kyoto (sauf erreur de ma part) ne sont en rien un dénigrement du pays.

    C'est dans les grandes lignes la manière dont j'ai perçu le film. Mais je serais assez intéressé d'avoir un peu plus de détails sur ton point de vue, si t'as 5mn pour ça, évidemment

    Merci A+

    Posté par Yak, 18 avril 2007 à 05:11 | | Répondre
Nouveau commentaire