10 novembre 2004

Soirées...

Depuis mon retour ici, les soirées avec des collègues, c'est-à-dire des chercheurs et des étudiants étaient par hasard nombreuses. Ces dernières dizaines de jours, j'en ai déjà assisté à cinq ou six.
C'est en raison de la saison. Nous avons beaucoup de colloques et réunions dans le milieu universitaire en automne. Et en général, tous les colloques ou réunions accompagnent une soirée dans un restaurant-bar, dont le budget moyen est environ 25 euros ou plus (mais avec réduction pour les étudiants, ou de temps en temps presque gratuit).
C'est sympa, et cela fait encore une grande partie de leur sociabilité. Ici, j'ai l'impression que le réseau humain est tissé de façon très dense ou parfois trop.

Maintenant je commence à me rappeler comment devoir être attentionnée pour les autres ici. C'est parfois difficile. Par exemple, quand j'étais en France, j'avais l'impression que le taux de tenir quelconque promesse orale était, à peu près, 50-60 pour cent, au cas où on a fait cette promesse purement par la gentillesse (ex. "Tu t'intéresses à ce livre ? Alors, je t'enverrai le titre par e-mail.") Mais ici je me sens obligée d'élever ce taux jusqu'à 80-90 pour cent. Ou précisément dire, ce serait absolument mieux de ne pas faire une promesse quand tu n'es pas sûre que ce soit réalisable.

les gens sont très fiables ici, mais en même temps rancunières et exigeants aux autres sans en rien dire clairement . Il y a toujours un revers de la médaille...

Posté par soki à 15:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Soirées...

    quelle observation!!!

    ...je me dis finalement, Sayaka que tes observations sont tellement pertinentes que tu as dû être assez déçue par certaines expériences(promesses) en france apparemment au point de s'en souvenir et de porter la comparaison en terme de pourcentages...
    J'éspère ne pas faire partie des mauvais 50 pour cent...

    Posté par RED1, 26 novembre 2005 à 04:54 | | Répondre
  • Je ne suis pas trop sur que je comprend bien ton pourcentage. Pratiquement dit: en France si cent personnes me disent je vais bien faire... (t'envoier quelque chose par e-mail par example ou une autre chose quelconque) combien d'entre eux le feront?
    et dans la meme situation au Japon?

    Posté par j, 14 novembre 2004 à 03:31 | | Répondre
  • A mon impression, en France entre 50 et 60 personnes. Au Japon, entre 80 et 90 personnes. Bien sur ça dépend.

    J'ajoute que je pense surtout à une situation spécifique comme la suivante, par mon background. Je suis thésard, et parfois des chercheurs ou des étudiants que je rencontre me font des promesses comme "je vais t'envoyer par email les renseignements sur ces livres que j'ai mentionnés tout à l'heure", etc. (Je fais la même aux autres en cas de besoin, bien sûr.)
    En gros, j'ai l'impression qu'en France des gens proposent des choses plus généreusement qu'au Japon, mais cela se réalise moins. C'est pas pour critiquer l'in des deux, juste c'est comme ça mon impression. Et si je prends ça en considération quand je suis dans une des deux sociétés, ça marche bien normalement.

    Posté par Sayaka, 17 novembre 2004 à 04:13 | | Répondre
  • Quelque chose de différent?

    Salut!

    Elle est marrante cette comparaison. J'aime bien.
    Mais est-ce qu'au Japon, les gens n'ont-ils pas plus de respect (même s'ils ne veulent pas) pour les autres. Est-ce que ce n'est pas plus naturel au Japon que de respecter les gens?

    En france, ça varie beaucoup suivant son milieu social, ses amis,... Par exemple, les japonais ont un respect incroyable pour leurs objets (en tout cas dans les ventes aux enchères comme yahoo on n'a rarement des problèmes). Par contre en France, les gens n'hésitent pas à arnaquer les autres, à moins faire attention aux objets.

    C'est en tout cas ce que je ressens.
    J'espère qu'un jour je pourrais parler le japonais, même si avant j'ai beaucoup d'autres choses à concrétiser!

    Bonne semaine!

    Posté par popouille, 21 novembre 2004 à 20:29 | | Répondre
  • Merci pour ton commentaire.
    Oui, j'imagine que dans chaque société tout varie beaucoup suivant son milieu social, ses amis, etc... Nous ne pouvons pas faire une comparaison simple.

    Comme tu dis, je crois aussi que le respect pour les objets des gens qu'on connaît, c'est assez poussé ici.
    Par exemple...une copine travaillant comme secrétaire m'a dit l'autre jour, "pense qu'une carte de visite de votre client, c'est son visage (donc traitez le soignieusement) ". C'était ce qu'ell avait appris dans un séminaire pour secrétariat.

    Bonne semaine!

    Posté par Sayaka, 29 novembre 2004 à 04:02 | | Répondre
Nouveau commentaire